2022-11-24

Face à l’agression contre le Mouvement pour l’Amnistie et contre la Répression

Les droits les plus fondamentaux sont en jeu, tels que les droits de réunion, d’organisation, d’expression et de mobilisation. La répression n’a pas un objectif individuel, mais collectif, et la réponse, nécessairement, doit aussi être collective.

Vendredi dernier, la Guardia Civil a arrêté un habitant de Basauri et a suspendu par décision de justice le site Internet du Mouvement pour l’Amnistie et contre la Répression. Le domicile de la personne arrêtée a également été perquisitionné.

Tinko tient à manifester sa solidarité tant avec la personne arrêtée qu’avec l’organisation attaquée. Nous voulons également souligner que ce genre d’attaques ne sont pas des actes répressifs isolés contre certaines personnes ou organisations, mais nous mettent au bord d’une attaque collective.

Les droits les plus fondamentaux sont en jeu, tels que les droits de réunion, d’organisation, d’expression et de mobilisation. La répression n’a pas un objectif individuel, mais collectif, et la réponse, nécessairement, doit aussi être collective.

Nous appelons une nouvelle fois à la création d’un réseau contre la répression. Pour la défense des militants politiques, l’amnistie totale !